Trouvez un revendeur
près de chez vous
 
Professionnels : inscrivez-vous

Des conseils pour votre vieille cheminée



•    Vous obturez le conduit : Dans une maison, une cheminée à foyer ouvert est un véritable aspirateur à air chaud. Il faut impérativement penser à boucher le conduit pour éviter que le tirage vous aspire tout votre air chaud.

•    Vous décidez de la rénover : il y a de fortes probabilités pour que votre cheminée soit une cheminée en pierre des années 80 avec un insert ou un foyer fermé ou un insert de la même époque : c’est-à-dire d’un style probablement un peu suranné, sûrement un peu usé aussi, d’un rendement obsolète avec des infiltrations d’air qui rendent la consommation de bois incontrôlable.
Il se peut qu’indépendamment de ce constat vous décidiez de vous en servir quand même et d’en faire le minimum : une cheminée complète neuve coûte 6/8000€ et ne changer que l’appareil revient au tiers, selon le modèle choisi naturellement.
Néanmoins, il faut savoir que dans ce cas de figure vous ne pourrez pas remplacer un foyer fermé par un autre foyer fermé. D’une part le DTU 24.1.2 le proscrit, et en pratique c’est irréalisable pour la simple raison que vous ne pourrez l’introduire et faire le raccordement au conduit du fait du manque d’espace entre l’appareil et la poutre: un foyer fermé comporte un avaloir impossibe à installer dans l'âtre.
La solution est donc d’y glisser un « insert » .

•    Vous la remplacez : Si vous êtes un peu bricoleur, il est préférable que ce soit vous qui exécutiez le démolissage de l’ancienne cheminée. Les poseurs de cheminées n’aiment pas réaliser cette opération : souvent parce qu’ils appréhendent un peu le matériau de construction sur lequel ils vont tomber (béton armé, par exemple, lorsqu’il s’agit d’une construction artisanale).
Dans cette perspective, le devis de démolition peut être de bonne facture en prévision de cette hypothèse. 
Se pose aussi le problème des gravats dont les professionnels paient le déplacement et le dépôt dans les déchetteries et qui se rajoute à la facture, bien entendu.
Par ailleurs, en démolissant au burin et au marteau ou à la perforeuse, et ne connaissant pas l’historique de la construction de votre cheminée, ils pourraient être amenés à occasionner des dégâts sur le mur d’adossement ou au plancher: des dégâts dont ils seraient entièrement responsables naturellement sur le plan juridique.

Reste l’empreinte de l’ancienne cheminée : c’est-à-dire qu’une fois la construction au sol, l’empreinte est toute la partie au mur qui est mise à nu et qu’il faut dissimuler sous la nouvelle. A ce propos, il est bon de bien avoir pensé son projet pour que le nouveau modèle couvre bien l’ancien et ainsi s’éviter des raccords disgracieux.

Un tubage de votre conduit sera aussi inéluctable. Aujourd’hui la plupart des appareils de chauffage sont reliés à un conduit étanche offrant un maximum de sécurité : un tubage est une gaine en inox, souple ou rigide, placée dans le conduit maçonné, dont la texture fine et lisse permet aux fumées de s’évacuer plus rapidement et au bistre de difficilement pouvoir s’y accrocher.

 
1 / 2
page suivante

Besoin d'un devis pour votre cheminée ?

Page 1 : Des conseils pour votre vieille cheminée
Page 2 : Le poêle dans la cheminée : une fausse bonne idée.
Services

4 devis gratuits pour votre cheminée calculez la puissance ideale de votre cheminée quel cheminée vous convient

Nos partenaires


Jotul Partenaire de Cheminee .Net
 
Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP - Conditions générales & mentions

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...